Blog

"Un jour, ça sera open-source"

Tout personne dans l’univers IT et Open-Source a forcément rencontré un jour un projet qui sera “un jour” transformé en un logiciel libre.

Mais dans la plupart des cas, ça n’arrive jamais. J’aimerais via ce post de blog clarifier quelques petites choses.

Vous ne nous devez rien

Chers amis développeurs, si vous ne souhaitez pas rendre votre logiciel libre, c’est votre choix. Je n’utiliserai pas votre logiciel tant qu’il sera fermé et quoi qu’il arrive je n’y contribuerai d’aucune façon.

Mais dans ce cas, ne nous mentez pas en nous promettant de le rendre libre un jour.

Respectez les licences

Si vous basez votre logiciel sur des licences copyleft (type GPL), dans ce cas il faut le rendre libre dès sa diffusion. Point. Il n’y a pas à pinailler la dessus.

Qui installe des logiciels pourris?

L’excuse qui revient le plus souvent pour ne pas libérer du code, c’est parce qu’il n’est pas “propre”, “fini” ou pas présentable. Qui devrait donc installer un logiciel dont l’auteur n’est pas fier? Qui installerait un logiciel désavoué par son créateur? Mal codé?

De plus j’espère que libérer du code signifie plus que balancer une archive sans version control et sans historique de développement…

En résumé, au lieu de dire que ce sera libre un jour, libérez votre code maintenant! Si pas, autant ne pas le promettre…

Permalink. Category: Open-Source. Tags: licences philosophie.
First published on Wed 23 September 2015.